Comment gérer la séparation du couple ?

Comment gérer la séparation du couple ?

"Docteur depuis qu’elle est partie de la maison, je souffre tellement… Est-ce normal ?"

 

De nombreux articles sur internet vous parleront de la séparation d'un couple :  Comment la surmonter, les étapes par lesquelles l’on passe, comment revendiquer ses droits ou comment protéger au mieux les enfants de tout cela, etc... 

Effectivement ce bouleversement que crée une séparation, nécessite d’être informé, d’être soutenu et encouragé.
Aujourd’hui, je voudrais écrire sur ce lien qui se brise, sur la douleur que provoque la rupture du lien amoureux et sur l’accueil de cette douleur.

Lors d’un échange avec un ami, celui-ci me dit souffrir depuis la décision de rupture qu’a pris sa compagne. Il me dit ne plus s’entendre avec elle depuis longtemps et avoir été soulagé de son départ il y a un an dans une autre région. Cependant, il ne comprend pas pourquoi il a alors aussi mal depuis cette annonce de fin.

Je lui demande s’il a pris soin de celui en lui qui a encore de l’amour pour elle ? Il s’étonne et me répond “non, ce n'est pas mon truc de m’aimer, tous ces trucs là, c’est bof…
Il avait été voir son médecin le matin qui lui avait prescrit des antidépresseurs et des anxiolytiques. Depuis, il était rassuré. Cependant, il avait besoin de comprendre ses manifestations en échangeant avec moi.

Je lui propose alors de faire l’exercice suivant, chez lui, dans un moment tranquille, sur un fond de musique qui le touche (sans parole) : Lorsque la douleur le saisit, je lui propose de le prendre comme la manifestation d’une part de l’un-même qui veut s’exprimer, un message de celui (l’amoureux) qui en lui souffre et vient le lui dire. Je l'invite à prendre le temps d’écouter ce qu’il a à lui dire.

Pour cela, je lui dis “prends des feuilles et un stylo et laisse toi écrire ce qui monte car ce qui monte cela lui appartient, c’est ce qu’il a à te dire. Laisse-toi écrire sans limite de temps, sans regarder aux fautes, aux majuscules, sans juger, sans te juger… juste se laisser écrire. Écris au kilomètre, sans t'arrêter, tant que tu en as besoin."

A la fin, toi “le raisonnable” (on l’appellera ainsi), celui qui a mesuré que cette relation n’était pas viable, adresse toi à ton tour à cet amoureux dans l’écriture et dit lui combien tu entends sa douleur et que tu resteras toujours près de lui tant qu’il en aura besoin. Ouvre ton cœur sur ces pages et tu verras que cet amoureux entendu par toi sera apaisé et ta douleur aura largement diminuée au point d’être complètement supportable.
Et à chaque fois que la douleur viendra (et elle viendra de moins en moins pour disparaître définitivement) dis toi que c’est l’amoureux qui veut s’exprimer. Accueille à nouveau ses ressentis.  

Cet exercice s’adresse également à celui ou à celle qui a pris la décision de rompre le lien car la douleur est également présente. Il y a toujours une part en nous qui souffre d’avoir été à l’origine de la séparation.

Cela vous paraît un peu aberrant de se parler ? Rassurez-vous, c’est vraiment thérapeutique et cela ne relève pas d’un penchant schizophrène ! Vous verrez que la douleur s'atténue très largement. Ces moments de douleur sont comme des vagues qui arrivent et qu’il faut dépasser. Au fur et à mesure les vagues sont moins hautes et la mer devient calme et limpide. Vous êtes alors prêt à reprendre un nouveau bateau, pour une nouvelle destination.

Cette méthode thérapeutique trouve ses origines dans la thérapie de la Maïeusthésie et dans celle de l’art-thérapie que je combine ensemble et que je pratique au cabinet ou à distance.

Si vous souhaitez avoir plus de renseignements ou être accompagné, je vous invite à me contacter.

Je vous souhaite de belles rencontres avec vous-même et prenez soin de vous de cette manière, quel que soit l'événement vécu. Vous y trouverez beaucoup de satisfaction et de l’amour pour vous-même. Ceci est très bon pour voir l’estime de soi-même augmenter !!!